• Médecin urgentiste

    Une spécialité aux multiples facettes

    pars à la rencontre de Benjamin GAVROY

  • L’Informateur de l'OIP :

    Benjamin GAVROY

    Je suis médecin en fin de formation, spécialisée en médecine d’urgence. Originaire de la région d’Arlon, j’ai ensuite réalisé mes études à l’UNamur puis à l’UCL à Bruxelles. Je travaille actuellement dans le service d’urgences des cliniques universitaires Saint Luc à Bruxelles.

    Le corps humain me fascinait et le choix des études de médecine a été facile pour moi. Les études de médecine ouvrent toute une panoplie de métiers différents à travers les nombreuses spécialités qui s'en suivent. J’ai choisi les urgences pour son côté travail de terrain, en d’équipe et pour son côté très diversifié. Pas de place à la monotonie aux urgences.

  • 6 questions pour Benjamin

    pour en savoir plus sur le métier de médecin urgentiste

  • 1) POURQUOI choisir ce métier ?

    Le médecin urgentiste est un professionnel de première ligne en soins de santé. Il est souvent le premier contact avec le patient et intervient parfois sur son lieu de vie ou de travail.

    Il doit gérer des problèmes de santé de degré de gravité divers, passant de problèmes de petite traumatologie à des pathologies plus importantes mettant en jeu le pronostic vital du patient. Il doit bien souvent agir rapidement, tout en gardant son calme.

    Un bon urgentiste doit être polyvalent. Il possède de bonnes capacités intellectuelles mais également un côté pratique qu’il mettra en œuvre lors de la réalisation de certains gestes techniques (réduction de luxation/fracture, ponctions diverses, mise en place de cathéters, etc).

    Pour la prise en charges des différentes pathologies, il peut compter sur l’appui de ses collègues médecins ou infirmiers, mais également de toutes les ressources techniques d’un hôpital pour réaliser des examens complémentaires de manière rapide. C’est un travail d’équipe.

    C’est également un métier de contact avec les patients. Il faut savoir faire preuve d’empathie pour comprendre et soigner au mieux les patients.

    Il n’y a donc pas de routine. Les journées sont généralement bien remplies et pleines de surprises, ne sachant pas quels patients vont se présenter aux urgences à l’avance.

    Gérer les accès aux machines dangereuses
  • 2) Avec QUI travaille le médecin urgentiste ?

    Officiant en étroite collaboration avec infirmiers urgentistes et secouristes, il doit savoir travailler en équipe. L’écoute, la chaleur humaine et le sens de l’empathie sont également indispensable face à des patients et des familles souvent traumatisées.

    Il est également un maillon central entre les médecins généralistes et les médecins travaillant à l’hôpital.

  • Pose toutes tes questions à Benjamin

    en rejoignant son équipe "Microsoft Teams"

  • 3) En QUOI consiste la profession ?

    Le médecin urgentiste reçoit les patients dont l’état de santé nécessite une prise en charge rapide. En fonction de la situation, il peut être amené à restaurer ou stabiliser les fonctions vitales d’un patient. Il doit établir un diagnostic le plus rapidement possible car, aux urgences, le temps est compté et l’enjeu parfois vital. Si nécessaire, il oriente ensuite les patients vers le service correspondant à leur pathologie.

    Le médecin urgentiste est également amené à effectuer des déplacements, à bord d’un véhicule spécialement équipé, pour porter secours à des personnes malades ou blessées. Sur place, il dispense les premiers secours, stabilise le patient et le conduit vers l’hôpital le plus adapté à sa pathologie.

    Le médecin urgentiste doit être réactif, organisé et efficace. Il doit être capable de s’adapter à toutes les situations. Il doit garder son calme et faire preuve de réactivité. Une bonne résistance physique et psychologique est nécessaire.

  • 4) OU la profession s'exerce-t-elle ?

    Le médecin urgentiste pratique généralement son métier dans le service des urgences d’un hôpital.

    Il peut également travailler pour un SMUR (Service Mobile d’Urgence et de Réanimation), accompagné d’un infirmier spécialisé en soins intensifs et aide médicale urgente (SIAMU) et intervenir directement chez un patient ou sur le lieu d’un accident.

    Le médecin urgentiste peut également exercer dans une ONG et partir en mission humanitaire.

  • 5) QUAND exerce-t-on cette profession ?

    L’urgence pouvant venir à n’importe quel moment, il travaille la journée, les nuits et les week-ends. Il effectue donc des gardes.

    Les horaires sont assez particuliers avec de longues périodes d’affilée, pouvant tourner aux alentours de 10 à 12h par jour suivant le service, principalement en journée et pouvant alterner avec des périodes de 24 heures de garde à l’hôpital.

    Les urgences sont ouvertes 24h/24 et 7j/7. Les plages horaires doivent donc couvrir aussi bien les journées que les nuits, mais aussi les week-ends et les vacances.

  • 6) COMMENT devenir médecin urgentiste ?

    En Belgique, les études de médecine durent 6 ans. Elles débutent par deux cycles universitaires de 3 ans chacun (bachelier et master). S’ensuit alors un cycle de spécialisation variant de 3 à 6 ans.

    La spécialisation en médecine d’urgence dure 6 ans. Elle comprend une formation pratique en travaillant à temps plein dans différents services d’urgences à temps plein à travers la Belgique, mais également des formations théoriques spécifiques sous formes de cours, simulations sur mannequin, staff, etc. Elle se termine par la publication d’un mémoire ou d’un article scientifique.

  • Tu souhaites prendre contact avec Benjamin ?

    Pose-lui toutes tes questions !